Nos cours

Yoga

Yoga + Arts = Authenticity

Le Yoga signifie Union ou mise au repos. C’est une école de philosophie indienne dont le but est la libération (moksha). C’est une discipline, visant, par la méditation, l’ascèse et les exercices corporels, à réaliser l’unification de l’être humain dans ses aspects : physique, psychique et spirituel.
La philosophie du yoga a été codifiée et synthétisée entre le IIe siècle av. J.-C. et le Ve siècle dans le Yoga-sûtra, texte de référence attribué à Patañjali.
Un passage bref sur quelques « vocabulaires » souvent utilisés durant la pratique du Yoga :
Un Yogi ou une Yogin/ Yogini (au féminin) est un ascète pratiquant le yoga. Le terme ne désigne pas une fonction mais une forme d’engagement spirituel (hindouisme) ; ou bien se consacrer à l’entraînement mental (bouddhisme).
Le Prānāyāma (discipline de la respiration) : La respiration est la clé de toute forme de yoga et doit être le premier pilier de la pratique.
La respiration Ujjayî, « respiration victorieuse », se fait uniquement par le nez, avec une contraction de la gorge permettant de doser l’air inspiré et expiré afin d’obtenir un temps à part égal. Elle contribue à élever la chaleur du corps.
Les Bandha : « verrou » et qui signifient « contractions musculaires », sont trois : Mula = périnée, Uddiyana = abdomen et Jālandhara = menton. Ils sont utilisés de façon quasi permanente lors de la pratique des āsanas (postures) en harmonie avec le pranayama. Ils permettent alors de libérer l’énergie (prāna) du corps.
Le Drishti : « vision » signifie la maîtrise des points du regard.
Le Mantra est une formule d’invocation sacrée.

Nos Cours de Yoga

Les branches du Yoga enseignées à Yoga Arts Home

Kundalinī Yoga

La Kundalinī désigne une énergie primordiale présente en chaque être humain, qui évolue le long du canal principal (Suṣumṇā) situé au centre de la colonne vertébrale, remontant depuis le sacrum jusqu’au sommet de la tête. C’est le potentiel d’énergie créatrice vitale qui sommeille en nous.
Le Yoga Kundalini est un yoga très énergétique et complet dont les effets sont puissants et permettent l’épanouissement global de l’être, il vise donc à l’éveil de la Kundalini et la conscience de soi.
Il est aussi appelé Rāja-yoga, parce qu’il est considéré comme la « voie royale » vers l’épanouissement de la conscience par la maîtrise de la Kundalini qui se fait à travers la pratique de « Kriya ». Le kriya est composé de : séries de postures et exercices dynamiques (asana), un travail sur la technique de souffle (pranayama), de bandha (fermetures, contractions), un bouclage énergétique (mudra) et la récitation des mantras.

C’est un Yoga qui agit en profondeur sur tous les plans de l’être, sur le plan physique en renforçant les systèmes nerveux, respiratoire, digestifs, en améliorant la circulation sanguine, en amenant plus de souplesse et de vitalité dans le corps ; sur le plan mental il développe la concentration, la stabilité intérieure, permet de mieux gérer le stress, de développer la créativité, l’intuition et la conscience de façon générale.

Chaque pratique de Kundalini Yoga commence et se termine par la récitation des mantras d’ouverture et de clôture suivants :

Mantra d’ouverture :
Adi Mantra (Chanter 3 fois) :

Ong Namo Gurudev Namo : j’appelle la conscience créatrice infinie, j’appelle la sagesse universelle. Permets de se connecter à l’énergie Kundalini.

Mangala Charan Mantra (Chanter 3 fois) : Permet d’être guidé et protégé, par notre propre conscience.

Aad Gurey Nameh
Jugaad Gurey Nameh
Sat Gurey Nameh
Siri Guru Deve Nameh

Mantra de Clôture (Chanter 3 Fois) : Permet d’améliorer l’intuition, équilibrer les hémisphères cérébraux et éclairer sa destinée

May The longtime sunshine upon you.

All love surround you.

And the pure light within you.

Guide your way on

Guide your way on

Sat Nam : je me connecte à la vérité universelle

C’est un Yoga qui agit en profondeur sur tous les plans de l’être, sur le plan physique en renforçant les systèmes nerveux, respiratoire, digestifs, en améliorant la circulation sanguine, en amenant plus de souplesse et de vitalité dans le corps ; sur le plan mental il développe la concentration, la stabilité intérieure, permet de mieux gérer le stress, de développer la créativité, l’intuition et la conscience de façon générale.

Aṣṭāṅga et Aṣṭāṅga-Vinyāsa Yoga

Aṣṭāṅga-Yoga signifie « constitué de huit parties, membres ou étapes ». Ce sont les huit étapes du Rāja yoga, basé sur le Yoga-sūtra de Patañjali.
Aṣṭāṅga-Vinyāsa Yoga : école de yoga physique et dynamique développée par Pattabhi, qui a fortement contribué à l’expansion du yoga en général dans le monde. Cette école ne repose pas sur les principes de l’ashtanga-yoga exposés par Patañjali dans le Yoga-Sûtra.
Vinyāsa signifie : la synchronisation du mouvement sur la respiration. Toutes les poses de l’ashtanga (50 poses pour une pratique de 1h30) sont liées par des transitions au cours desquelles chaque mouvement est synchronisé sur une inspiration ou une expiration. Chaque pose est tenue, en général, pour cinq respirations, accompagné de l’usage des bandhas ainsi que le drishti.
En pratiquant les poses, l’étudiant porte sa concentration sur un objet de plus en plus subtil. Au stade des asanas correspondent les mouvements du corps, puis du système respiratoire, puis de l’énergie vitale subtile (prana), c’est alors le pranayama.
L’exercice du Vinyasa provoque une élévation de la température interne du corps suivi de la transpiration. Cette transpiration purifie l’intérieur du corps en évacuant les toxines.
Chaque pratique d’Ashtanga-yoga commence et se termine par la récitation des mantras sanskrits d’ouverture et de clôture suivants : (pour la faciliter de lecture, les mantras sont présentés ci-dessous à la façon qu’ils doivent être chantés et non pas en alphabet sanskrit) :
Mantra d’ouverture

Vandé gurunam charanaravindé Je prie aux pieds de lotus du maître suprême
Sandarshita svatma sukhava bodhé Qui enseigne la connaissance, éveillant l’immense bonheur de la révélation à soi-même
Nihshreyasé jangalikayamané Qui agit tel le physicien de la jungle
Samsara halahala moha shantyai Capable de dissiper les illusions du poison d’une existence conditionnée
Abahu purushakaram Devant le sage (Patañjali), aux mille visages blancs radieux
Shankha chakrasi dharinam A forme humaine portant sous les bras, la conque du son divin, la roue du feu de l’éternité
Sahasra shirasam shvetam et le glaive de la discrimination
Pranamami patanjalim Devant Patañjali je me prosterne
Om
Mantra de clôture :
Om
Svasti-praja bhyah pari pala yantam Que la prospérité soit glorifiée
Nya-yena margena mahim-mahishaha Que les dirigeants de ce monde gouvernent avec justice
Go-braahmanebhyaha shubha-mastu nityam Que toutes les choses sacrées soient protégées
Lokah samastah sukhino bhavantu Que tous les hommes de la terre soient heureux et prospères
Om shanti shanti shantihi Om paix paix paix
Om

Hatha yoga

Est une forme particulière de yoga qui vient de l’Inde. Il signifie « yoga d’effort » et concerne principalement l’éveil spirituel par les postures correctes (asana), la discipline du souffle (praṇayama) et la méditation (dhyāna)
Il est la forme tardive du Rāja-yoga (Yoga Royal) qui a pour but la libération ou délivrance (moksha ou kaivalya). Il a été élaboré par les Nâtha ou Siddha-yogis vers le XIIe siècle, qui recherchaient la perfection corporelle comme moyen d’accès à la libération spirituelle. Cette forme de Yoga est codifiée dans le texte et intitulée Haṭhayoga-Pradīpikā, « Petite torche d’Hatha-yoga ».
Dans son aspect purement physique, le Haṭha yoga constitue un réel entraînement sportif : coordination avec la respiration, assouplissement et renforcement musculaire.

Yoga Nidrā

La Nidrā signifie : sommeil lucide. Le Yoga Nidra fut développé par Swami Sahyananda entre 1940 et 1956. La méthode qu’il mit au point commença à être enseignée en 1962.
La pratique du Yoga Nidra, également appelée yoga du sommeil, améliore considérablement la qualité du sommeil. Cette technique est basée sur des exercices de rotation de l’esprit (l’attention) dans le corps, de respiration et de visualisation ; elle agit sur tout le corps et induit un état de relaxation profonde : physique, mental, émotionnel et spirituel. Un état proche de Sophrolimina (en sophrologie) : c’est l’état Alpha du cerveau, où le pratiquant est entre la veille et le sommeil, il est parfaitement relaxé et détendu tout en restant conscient de ce qui se passe autour de lui.
Le Yoga Nidra permet d’élargir sa conscience et de développer ses potentialités latentes en cultivant des zones spécifiques du cerveau. Il rééduque le sommeil et représente un pont vers l’éveil.

Prānāyāma

Le Prānāyāma ou l’extension de la force de vie en sanskrit, consiste à réguler et orienter les mouvement respiratoires « rétention du souffle de la respiration » pour arriver à mieux gérer l’énergie vitale du corps (prana). Il est le quatrième des huit membres du yoga qui arrive juste après les asanas, et avant la méditation. C’est une technique plus subtile que les postures (asanas), donc pour beaucoup moins attirante, mais ses effets sont très profonds.
Par sa pratique régulière, on prend conscience de notre prana ; cela nous aide à trouver l’équilibre entre l’action et la détente, affiner la respiration et calmer le mental. Progressivement, on apprend à mieux respecter notre énergie, gérer notre stress et nos émotions et par la suite, adopter un mode de vie plus sain.

Le Yoga Transformationnel

Fondé par Sri Swami Vidyanand en 2004 qui s’inspire du yoga intégral de Sri Aurobindo.
Le Yoga transformationnel a pour objectif d’amener l’individu à une transformation rapide et intégrale : physique, psychique, émotionnelle et mentale ; il associe différentes techniques du Yoga : Hatha, Bhakti et Kundalini.
Le cours s’appuie sur les 4 pratiques habituelles du Yoga : le Mantra pour créer les vibrations nécessaires, le Pranayama pour faire circuler l’énergie, puis l’enchainement des Asanas et en fin de séance la relaxation guidée et la méditation pour assimiler la pratique, lâcher prise du mental et installer la paix intérieure.

Qi Gong

Le Qi Gong qui signifie « accomplissement et maîtrise du souffle », a été développé vers le Ve siècle, par Bodhidharma dans l’école Kung-fu Shaolin, en Chine, en s’inspirant des gymnastiques taoïstes de longévité.

C’est une gymnastique traditionnelle chinoise basée sur la science et la maîtrise de la respiration ; il associe des mouvements gymnastiques lents, des techniques respiratoires, de la méditation, de la visualisation et de la concentration.

Le Qi Gong compte plusieurs styles différents : le Qi Gong santé et bien-être (préventif), le Qi Gong martial, le Qi Gong médical (curatif) et le Qi Gong spirituel…

Rappelez moi
+
Rappelez moi!